Deux niveaux différents d’accessibilité sont aujourd’hui obligatoire pour une structure comme le CEERRF. En premier lieu, celle des locaux aux personnes à mobilité réduite, conformément à la loi de janvier 2015 : les établissements recevant du public sont tenus d’être accessibles à tous notamment aux personnes handicapées. En second lieu, le CEERRF doit aussi s’assurer de l’accessibilité de ses formations, et requiert ainsi un certificat médical de non contre-indication à l’exercice de la profession enseignée. Un référent Accessibilité est désigné et joignable par le biais du formulaire ci-contre.

VOTRE MESSAGE