Yes I can, Yes I did !

You are here://Yes I can, Yes I did !

Yes I can, Yes I did !

Il l’a fait !

Cela n’a pas été facile, mais il l’a fait.

Philippe Croizon a terminé à la 48ème place du classement général avec un temps de 81 heures 33 minutes et 56 secondes. Il termine à plus de 52 heures du leader mais est-ce bien important ?

Le classement, est-il important ? Représente-t- il quelque chose ?  Ce qui est important c’est à la fois l’exploit sportif, IL a terminé un Dakar et l’exploit Humain, arriver avec cet handicap, à force de travail de volonté à le dépasser, à se dépasser

Il a réalisé un rêve, celui de terminer cette course mythique aussi exigeante pour les machines que pour les hommes.

Pour tous ceux, nombreux, comme nous, qui avons suivi son extraordinaire aventure, celle ci n’a pas été une promenade de santé. Lors de plusieurs étapes il est allé au delà de ses limites pour décrocher une superbe place. Souvent, il aurait pu renoncer et pourtant il n’aurait pas démérité, mais il s’est accroché et a fini « au mental ».

Lors de son arrivée, il a partagé sa joie avec son équipe, épuisée, et il a continué à faire passer son message : « n’oubliez pas que tout est possible,  l’impossible c’est juste vous et personne d’autre ». Cet aphorisme est pour nous la version moderne de celui du célèbre écrivain américain Mark Twain qui en son temps disait « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. »

Son histoire au delà de la leçon de courage, permet de mettre en lumière la notion du handicap, et que l’on peut vivre avec celui-ci à partir du moment où la société s’adapte. En France, cette notion fondamentale est encore trop peu appliquée, c’est la société qui doit s’adapter et non la personne en situation de handicap qui et ainsi on peut se rendre compte que tout est possible.

En attendant, la suite de ces exploits nous partageons cette autre vidéo qui nous l’espérons vous permettra de voir la personne en situation de handicap avec un autre regard…

Par |2017-03-20T12:15:26+00:0016 janvier 2017|Catégories : CEERRF|Mots-clés : , , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire