Vision de K1

You are here://Vision de K1

Vision de K1

Dans le cadre de l’universitarisation, nous avons choisi d’externaliser la formation, en rendant les étudiants acteurs de leur formation. Dans ce cadre, ils ont la possibilité de participer à des congrès, EPP, activités en lien avec le handicap ou ouverture sur la cité.

C’est à eux de construire leur parcours de formation.

Ils doivent produire un compte rendu de leur participation avec l’intérêt pour leur construction professionnelle.

Nous avons choisi de vous faire partager les plus pertinents.

Nous allons continué par Grégoire qui a participé à un forum des métiers lycée Blanche de Castille 25/02/17

 

Actuellement en 1ère année à l’IFMK du CEERRF j’ai participé au forum des métiers de mon ancien lycée dans le but d’échanger avec les lycéens désirant avoir des informations sur l’accès aux études en masso-kinésithérapie, sur le contenu des études et sur la profession. Le forum se déroulait selon des créneaux horaires pour les différents niveaux de la 3ème à la 1ère répartis durant toute la matinée.
C’est en échangeant avec eux que je me suis rendu compte que la réforme des études en kinésithérapie n’était pas encore bien connue par les lycéens mais aussi le corps professoral. Pour les lycéens et collégiens désirant s’orienter vers une formation en masso-kinésithérapie j’ai remarqué que bon nombre d’entre eux ne savait pas quelle question se poser à propos de la voie d’accès mais également sur l’intérêt du métier.
J’ai donc présenté les modes d’accès actuels – PACES, STAPS et faculté (science, technologie, santé) – en les associant avec le nombre de places disponibles au CEERRF pour l’année 2017 selon le chemin choisi. Pour beaucoup l’accès récent par les facultés sciences, technologies, santé était inconnu.
Au forum était présente une étudiante en 1ère année à l’IFMK de St-Maurice ancienne élève du lycée Blanche de Castille également, ce qui a permis aux élèves d’avoir un retour d’expérience sur le passage par la PACES mais aussi de parler à un étudiant d’une école privée et d’une école publique.
Concernant la PACES, une autre salle du forum présentait des étudiants ayant franchi cette étape. Je les ai donc orienté vers cette salle pour plus d’informations n’ayant pas connu cette filière.

J’ai pu croiser au cours de ce forum différents profils dont un lycéen qui s’orientait vers une carrière de rugbyman professionnel et voulait savoir quelles possibilités il avait après sa carrière de sportif afin de devenir masseur-kinésithérapeute.  Sachant uniquement que l’école de St-Maurice était concernée par la formation des sportifs professionnels je l’ai dirigé vers l’étudiante de St-Maurice présente.

L’école m’avait fourni des documents à donner au cours de ce forum, notamment sur les différents moyens de financement des études ce qui m’a permis d’illustrer mon propos sur les CFA et les CAE dont les élèves ignoraient, pour la plupart, l’existence.

En participant à ce forum j’ai pu me rendre compte que ma future profession ainsi que le contenu des études n’étaient pas bien connus des lycéens et que leur vision du métier est limitée et confuse. Pendant la matinée il m’est arrivé d’expliquer pour les plus curieux d’entre eux le principe de la balance de Pauwels afin de leur montrer l’intérêt de comprendre les choses et que les études en IFMK ne se limitaient pas à de l’anatomie mais s’étendent à des notions de biomécanique, de physiopathologie, de psychologie et que la profession de masso-kinésithérapeute et une profession de santé ou l’échange avec les patients est primordial.

Participer à ce forum m’a permis d’échanger avec des lycéens, de leur rappeler que la filière scientifique ne donnait pas uniquement le choix entre chercheur et ingénieur mais aussi des professions que l’on croise régulièrement sans en mesurer l’importance et le potentiel dans notre vie quotidienne lorsque notre corps fonctionne bien.

Par | 2017-12-14T12:15:04+00:00 6 mars 2017|Catégories : CEERRF|Mots-clés : , , , , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire