Salon rééduca

Vous êtes ici ://Salon rééduca

Salon rééduca

Chaque année, nos étudiants de K1 participent au salon Rééduca.  Ils sont encadré par des étudiants de K2 qui participent également à des activités lors du salon.

Baptiste, étudiant de K2 à participé à la récupération des sportif dans le cadre de un jour, un sport, un kiné organisé par ITMP, il nous relate son expérience.

« Le 25 octobre 2018, le Parc des Expositions de Porte de Versailles à Paris ouvrait ses portes pour le Salon de Rééduca. Durant trois jours, des milliers de professionnels et d’étudiants en masso-kinésithérapie se sont retrouvés pour la 54e édition de cet événement devenu incontournable au fil des années.

D’après Madame GABORIEAU, directrice de l’événement Rééduca Paris : « c’est avant tout une rencontre ». En effet, le Salon permet la rencontre notamment entre thérapeutes, exposants ou même instances de la profession pour partager les expériences de chacun.

Ce jeudi-là, une centaine d’étudiants du CEERRF, de premières, secondes et troisièmes année, se sont rendus à Rééduca 2018. Accompagnés de quelques deuxièmes année, les Mk1, par groupe de 5 ou 6, découvraient au fil des stands une première approche de leur futur métier. Se renseigner sur les sujets tels que le matériel technologique d’évaluation ou de traitement, les logiciels de gestions et de bilan, les presses et syndicats professionnels, l’ordre ou même la formation continue leur permet de se former et s’informer sur ce qu’ils verront durant leurs stages ou après l’obtention de leur diplôme. »

En plus des stands permettant de nous cultiver sur les innovations du secteur paramédical, Rééduca 2018 se démarque par son programme dense en ateliers dont les objectifs principaux sont la prévention et la formation.

Un atelier, en partenariat avec l’ITMP, a particulièrement retenu mon attention. En corrélation avec la dynamique sportive que souhaitait apporter le Salon, cette activité amenait un concept simple : 1 jour | 1 sport | 1 kiné.

En vue des Jeux Olympiques à Paris en 2024, de nombreux athlètes de haut niveau ont pris part au jeu de se donner en spectacle tout en montrant l’impact de la masso-kinésithérapie face aux diverses états pathologiques que l’on retrouve dans le milieu sportif.

Avec l’aide de Monsieur EVELINGER, j’ai pu rencontrer Christophe MAHIEU, spécialiste en thérapie manuelle du sport et formateur à l’ITMP.

J’ai ainsi pu l’assister sur un des ateliers de 1 jour |1 sport |1 kiné. Durant une heure j’ai donc eu la chance de côtoyer deux grands noms de l’escrime française à savoir Vincent ANSTETT, médaillé au JO, et Boris SANSON, champion du monde à Pékin.

salon rééduca
salon rééduca 3

Après une brève prestation pour comprendre les règles et les pathologies qu’engendrent les contraintes liées à la posture dans ce sport, nous avons pu montrer l’importance de la masso-kinésithérapie dans le monde du sport. D’un côté, j’étais présent pour montrer et expliquer que la thérapie manuelle traditionnelle, en l’occurrence massage et étirements, a toujours un impact sur la récupération du sportif. De l’autre, Christophe MAHIEU démontrait que la masso-kinésithérapie avance avec son temps. Les technologies de Tecarthérapie en sont un très bon exemple. Notamment celle que présentait ce jour-là monsieur MAHIEU : Human Tecar Viss. Une technologie basée sur les vibrations avec des variations d’intensité favorisant la récupération et le traitement de certaines pathologies liées au sport.

J’ai pu m’instruire énormément durant cette rencontre, que ce soit auprès de monsieur MAHIEU par les diverses machines qu’il a pu présenter, mais aussi auprès de Boris SANSON, lui-même diplômé d’état en masso-kinésithérapie, qui a pu me conseiller et me guider sur ma pratique de la thérapie manuelle.

J’ai pu m’instruire énormément durant cette rencontre, que ce soit auprès de monsieur MAHIEU par les diverses machines qu’il a pu présenter, mais aussi auprès de Boris SANSON, lui-même diplômé d’état en masso-kinésithérapie, qui a pu me conseiller et me guider sur ma pratique de la thérapie manuelle.

Au-delà de cet échange mémorable, je trouve que Rééduca est un bel endroit de partage de connaissances. Le développement important des technologies paramédicales censées diminuer la charge de travail du Mk est un réel pas en avant pour le monde la Masso-kinésithérapie.  Mais quelques craintes se font ressentir auprès des étudiants quant au fait que profession se conforme à l’idéologie de la société actuelle selon laquelle l’homme est voué à laisser sa place à la machine. La machine doit rester une assistance pour le thérapeute, comme la Técarthérapie, et non mené à un remplacement de celui-ci.

salon rééduca 4
Par |2018-11-19T11:27:59+00:0019 novembre 2018|Catégories : CEERRF|Mots-clés : , , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire