Formation continue

Étendre le champs de compétences des praticiens

Formation continue 2016-10-18T13:27:11+00:00

La formation continue est particulièrement variée et correspond essentiellement à  2 champs :

Elle correspond à deux dispositifs.

fifpl - Formation continueLe FIF-PL est un fond permettant aux professionnels libéraux de participer à des formations agréées selon un cahier des charges défini et associées à une compensation financière versée au professionnel ; les thèmes sont variées et les durées de formation peuvent être très différentes (bilan diagnostic kinésithérapique, ostéopathie…).

dpc - Formation continueLe Développement Professionnel Continu dit « DPC » est constitué, quant à lui, d’une offre de formation qui doit obligatoirement intégrer un temps de réflexion sur « l’état des pratiques » et une orientation basée sur l’Amélioration des pratiques Professionnelles. Il a un caractère obligatoire à un rythme triennal.

Dans les deux cas, le professionnel est libre de s’inscrire aux formations qui l’intéressent tout particulièrement par rapport à son type d’exercice professionnel. C’est aussi l’occasion pour des praticiens parfois isolés d’échanger sur leur expérience et sur leurs doutes notamment.

Il s’agit cette fois de l’ensemble de l’offre disponible sur le marché de la formation continue dont les montants engagés sont déductibles fiscalement dès lors que le thème choisi est en rapport avec le champ de compétences du MK. Le Conseil de l’Ordre est vigilant quant au caractère potentiellement « sectaire » ou trop « ésotérique » de certains dispositifs déconseillant par la même occasion aux professionnels d’y participer. Ceci étant, cette offre permet au professionnel en exercice la diversification de sa pratique en rapport par exemple avec une demande particulière de la patientèle (gymnastiques spécifiques, concepts de remise en forme…)

Découvrez aussi

Le kinésithérapeute

Code de la santé publique et proposition du Conseil national de l’Ordre

Définition et rôle

Clarification du rôle et responsabilités du kinésithérapeute.

Le kinésithérapeute

Quel mode choisir?

Le praticien MK a le choix de son mode d’exercice : libéral et/ou salariat.

Libéral ou salarié

Les informations permettant d’éclairer le choix devant être fait.

Quel exercice?

Conseil de l’ordre

Le Conseil de l’ordre est un organisme de droit privé chargé d’une mission de service public.

Mission de service public

Gestion administrative, déontologie, entraide pour assurer qualité des soins et sécurité des patients.

Conseil de l’ordre