L’AFGSU au CEERRF

Vous êtes ici://L’AFGSU au CEERRF

L’AFGSU au CEERRF

Dans le cadre de leur formation, nos étudiants ont passé L’Attestation de formation aux gestes et soins d’urgences niveau 2 (AFGSU2)

l’AFGSU a été introduite par le ministère en charge de la santé en 2006 (L’arrêté du 30 décembre 2014 abroge l’arrêté du 3 mars 2006 ), elle est obligatoire dans notre cursus de formation en masso-kinésithérapie, « l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 destinée aux professionnels exerçant une des professions de santé mentionnée dans la quatrième partie du code de la santé publique et aux étudiants inscrits dans une université, une école ou un institut de formation préparant à l’obtention d’un diplôme en vue de l’exercice de l’une de ces professions de santé».

« l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence (AFGSU) de niveau 2 a pour objet l’acquisition de connaissances permettant l’identification d’une situation d’urgence à caractère médical et à sa prise en charge seul ou en équipe, dans l’attente de l’arrivée de l’équipe médicale. ».

Une fois l’attestation acquise, le professionnel devra l’actualiser tous les 4 ans dans le cadre de la formation continue et pour ce faire, effectuer un recyclage de l’AFGSU 2

Pour réaliser cette formation le CEERRF a fait appel à une équipe rodée, composée d’infirmiers et ambulanciers du SAMU. Ces professionnels possèdent un haut niveau de compétence associé à un savoir faire pédagogique efficace. Ils ont à cœur de transmettre les gestes et surtout les réflexes à avoir face à une situation d’urgence.

Avec cette équipe, nos étudiants ont pu compléter leurs connaissances  et mettre en pratique les gestes d’urgences sur des mannequins,  en situation.

Les scenarii effectués sont une approche de la simulation en santé qui permet la mise en situation tout en respectant le leitmotiv de l’HAS, « jamais la première fois » sur le patient. Ces mises en situation permettent de recréer un niveau  de stress sans pour autant mettre en danger le patient. De plus, la présence des formateurs va permettre de ne pas mettre en échec l’étudiant, source de frustration et d’insatisfaction.  Le maitre mot dans ces situations de formation est la bienveillance.

Ce moment leur a permis également d’échanger avec d’autres professionnels de santé et de continuer ainsi leur professionnalisation.

Merci aux formateurs pour leur expertise et à nos étudiants, qui ont encore une fois montré un visage dynamique, solidaire et pro actif dans leur formation.

Laisser un commentaire