Jerez: Course moto

Vous êtes ici ://Jerez: Course moto

Jerez: Course moto

Jerez 2018

Par les partenariats que nous avons développé, Claire étudiante de deuxième année, a pu, lors de son stage, participer à la course Moto  de Jerez en Espagne. elle nous fait pas de son expérience :

« Pour ma deuxième année d’étude au CEERRF, j’ai effectué mon stage à l’Astragale près de Toulouse. Grâce à mon tuteur, Monsieur Mahieu, j’ai eu la chance et l’opportunité de me rendre sur le circuit officiel de Jerez en Andalousie pour faire partie de l’équipe Mel Racing Team : une écurie française de moto de vitesse concourant au championnat espagnol CEV (campeonato español de velocidad).

Pour cette dernière course de la saison, trois pilotes du team étaient engagés dans la catégorie Super sport 300 (31 pilotes au total). Mon rôle était d’assurer l’échauffement et la récupération des pilotes.

Avant chaque session, je programmais un échauffement en trois temps: une phase cardio pour augmenter la température corporelle, puis une phase d’échauffement articulaire en actif et enfin une phase d’étirement musculaire en actif également (car la moto de vitesse demande beaucoup de souplesse pour accompagner lors de la mise sur angle).

Pour le cardio, je proposais en alternance soit de la corde à sauter ou de l’intervalle training. Puis je demandais aux pilotes d’effectuer des mouvements souples et lents pour échauffer les articulations principales (cou, épaules, coudes, poignets, hanche, genoux, chevilles). Avant de passer aux étirements, je faisais avec les pilotes un exercice de réactivité avec des balles des tennis: j’appelais un des trois pilotes en lui donnant une direction et celui ci devait rattraper avec sa main droite ou gauche ou les deux, la balle que je lançais.

Cet échauffement avait pour but de préparer les pilotes à l’effort physique et psychique en améliorant leur concentration (augmentation de l’attention et diminution de l’appréhension par des exercices de visualisation mentale des courbes du circuit).

Jerez 3
Jerez 2

Après le débrifing avec l’ingénieur et le coach en pilotage sur leur session, je prenais un à un les pilotes pour leur faire des étirements et massages de récupération.

Les pilotes étaient souvent très contracturés au niveau de la nuque, des trapèzes, des érecteurs du rachis ainsi que des adducteurs. Je les massais avec des manœuvres décontracturantes et de récupération ainsi que des étirements : passif ou levé de tension comme appris en début de deuxième année. »

Je questionnais les pilotes sur de possibles douleurs (suite à des rattrapages lors de déséquilibre par exemple). Je m’adaptais à la situation pour permettre aux pilotes de continuer de façon la moins douloureuse possible par la pose de k-tape ou de strappes comme me l’avait montré mon tuteur.

Cette semaine passée avec la Mel Racing Team fut une expérience très enrichissante et passionnante. Durant une semaine, je me suis retrouvée immergée dans le monde de la moto de vitesse à suivre chaque course du box ou bien au bord du mythique circuit de Jerez  que j’observais d’habitude depuis mon poste de télévision. Professionnellement, pratiquer sur le terrain en autonomie m’a beaucoup appris: lors du moindre doute je pouvais compter sur mon tuteur qui m’orientais aussitôt sur ce que je devais faire.

Pour cette première saison de la création de l’écurie, les pilotes de la Mel Racing Team se sont classés 13 ème, 25 ème et 26 ème, des résultats très encourageants au vu du niveau de compétition de ce championnat espagnol très élevé.

Je remercie la Mel Racing Team et mon tuteur, Monsieur Mahieu de m’avoir fait confiance pour m’occuper de leur pilote et de m’avoir permis de vivre cette formidable expérience.  »

Par |2018-12-03T18:17:45+00:0028 novembre 2018|Catégories : CEERRF|Mots-clés : , , , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire