Evidence Based Practice en rééducation

Adrien Pallot est notre  Référent Méthodes de travail et méthodes de recherche en sciences biomédicales. De ces expériences d’enseignement,  il vient de publier un ouvrage sur l’Evidence Based Practice en rééducation.

Les objectifs de cet ouvrage sont de diffuser au plus grand nombre,  autant la démarche, les principes et les concepts, que les moyens. La progression se veut didactique et à la portée de tous. Aussi le public visé est aussi bien les étudiants que les diplômés.

La construction des chapitres se veut progressive  et permet à chacun d’avancer à son rythme. Le coté pratique permet rendre concret et applicable les explications même en étant béotien.

La genèse de cet ouvrage est en lien avec les cours donnés par Adrien Pallot au CEERRF et se nourrit des expériences  et enseignements de l’ensemble des également auteurs.

Il est à noter que 3 autres de coauteurs sont formateurs au sein de notre IFMK.

2 étudiants du CEERRF ont participé à relecture ce qui a permis d’avoir un regard critique de ce public exigeant…

Le résumé de l’ouvrage est le suivant :

« La réforme récente des études de kinésithérapie a placé au centre de ses préoccupations l’Evidence Based Practice (EBP). Celle-ci s’articule autour des données de la recherche de l’expérience et de compétences du thérapeute et de l’état bio-psycho-social des valeurs et des attentes individuels des patients. L’intégration dans la pratique quotidienne de ces trois piliers constitue une nouvelle orientation puissante donnée à la formation des futurs professionnels de la rééducation orientation conforme à l’évolution des professions de santé vers une pratique raisonnée et justifiée.

Cet ouvrage premier sur le sujet en langue française propose un support complet sur la démarche pratique factuelle en rééducation : concepts raisonnement et outils nécessaires. Il donne à la fois les bases théoriques indispensables et les connaissances pratiques à maitriser. Un chapitre entier est dédié à l’utilisation de l’EBP avec des exemples de cas cliniques concrets (études de cas diagnostiques thérapeutiques…). »