Championnats de France Universitaire de Course d’Orientation.

Laura, K3, nous raconte son expérience

« La course d’orientation est un sport que je pratique maintenant depuis 5ans en club. J’ai pu, pour la deuxième fois, être sélectionnée afin de participer aux championnats de France Universitaire de course d’orientation.

Le but de l’activité est  de rallier des points de contrôle (balises) qui forment un parcours préétabli (circuit) le plus rapidement possible  en choisissant l’itinéraire entre les points de passage. Pour cela les participants doivent s’aider d’une carte aux normes bien précises et d’une boussole.

Pour plus d’information sur ce sport : http://www.ffcorientation.fr/decouvrir/

1er jour de compétition

Cette année les Championnats de France Universitaire de Course d’Orientation commencent par un Relais-Sprint dans le Campus Universitaire de la ville de Caen. Le relais sprint est une course se déroulant principalement dans des zones urbaines et des parcs. Une équipe se compose de 4 coureurs (dame-homme-homme-dame) où les meilleurs temps sur chaque relais sont de 12 à 15 minutes.

Notre équipe Ile de France se compose d’Ambre K. (Université Paris Dauphine), Vincent P. (I.L.E.P.S), Jean-François G. (STAPS ORSAY) et de moi-même.

Le soleil commence déjà à frapper assez fort  et dans la zone de quarantaine c’est l’effervescence tout le monde commence à s’échauffer. Les premiers relayeurs sont appelés à se placer.  Ambre part la première et place l’équipe en très bonne position (2ème des équipes pouvant être classées), malheureusement les erreurs s’enchainent pour nos deux coéquipiers masculins. Quand j’obtiens sur le départ le relais en 5eme position je sais que le podium est déjà hors de portée. Je fais une course propre et sans erreur qui permet à l’équipe de terminer au pied du podium. Nous terminons  juste derrière les deux équipes de Clermont-Ferrand (où se situe le Pôle France Jeune) et l’équipe de l’AS de Université de Lorraine 1.

Soir

On arrive sur notre lieu d’hébergement  situé non loin de la ville de Caen. L’équipe fête sa place et l’ambiance est sympathique. Cependant on n’oublie pas la compétition, on entame notre rituel de récupération post course pour être le plus performant possible le lendemain.

2nd jour de compétition

C’est le jour de la course individuelle, après un levé aux aurores, nous prenons la route en direction de la forêt de Grimbosq.

Après un bon échauffement sous la pluie,  l’heure du départ se profile. Le hasard a voulu que je sois parmi les premières à partir (les départs étant en différé pour ne pas que les coureurs se suivent).

Je m’élance dans ma course et j’enchaine les balises sans difficulté. La course se profile bien jusqu’à mon 13eme poste, une erreur de 3mètre m’emmène sur des éléments du terrain non cartographié. Je perds le fils de ma course et n’arrive pas à avoir la clairvoyance de comprendre l’erreur, je perds une dizaine de minutes sur ce poste. Les suivants s’enchainent mieux, mais je reste déconcentrée suite à l’erreur précédente. Je franchis la ligne d’arrivée en 15ème position après 1h25 de course.

Je remercie l’école du CEERRF pour son aide précieuse et me prépare pour les championnats de l’année prochaine. »